La SLOW Galerie fait un livre 100% indépendant et a besoin de vous - découvrez urgemment en exclusivité la campagne de lancement de BALADE AU PAYS DES ARTISTES ici!🏃‍♀️🏃‍♀️

Agenda

Seula YI expose

Exposition d'une vingtaine de fabuleuses aquarelles

Tout l'été, la SLOW Galerie exposera le travail de l’artiste Sud-Coréenne : Seula Yi. Avec une série d'aquarelles originales inspirées des déambulations solitaires de l'artiste dans la capitale, l’exposition "Lost in Paris", clôturera la résidence de 2 mois de cette jeune artiste, figure emblématique de l’illustration dans son pays, et l’une des plus douée de sa génération.

Dans cette exposition très personnelle, presque autobiographique, comme un journal de bord illustré, Seula transpose la mélancolie que l’on ressent parfois lorsque l’on voyage en solitaire, loin des siens et de ses repères. Habituée aux séjours et aux pérégrinations principalement dans les grandes villes, Seula voyage beaucoup, NY, Londres, Paris…souvent seule, elle y déambule le jour et peint la nuit.
À Paris, où elle s’est pourtant rendue souvent, l’artiste s’est une nouvelle fois sentie en décalage, un peu perdue « Je suis à 9000 kms de chez moi, et pourtant j’ai l’impression d’être plus loin encore. J’ai choisi cette destination, j’ai attendu ce moment, je suis là et pourtant j’ai l’impression de ne pas être arrivée, j’ai le sentiment d’être étrangère partout, tout le temps (…) Certaines choses dans ce monde sont inaccessibles, c’est ce qui les rend éternelles. Je pourrais marcher sans fin, j’arriverais toujours nulle part. »
On ne peut pas s’empêcher de penser au film de Sofia Coppola « Lost in translation » qui résonne en regardant l’ensemble des dessins de Seula et qui est l’un de ses films de chevet.

Artiste secrète et sensible, fragile et forte à la fois, Seula Yi est aussi symbole de cette nouvelle génération de femmes qui se lance avec une grande liberté dans la vie d’artiste, en tissant au fil du temps des liens de confiance un peu partout dans le monde, notamment avec LA SLOW Galerie qui l’accompagne depuis de nombreuses années, dans son travail et son développement en France.

Cette exposition aborde l’un des thèmes de prédilection de Seula, les villes. Avec un style délicat et poétique qui s’appuie sur un usage singulier de l’aquarelle au rendu très texturé, elle sublime les architectures par des perspectives vertigineuses et des jeux d’ombre et de lumière qui en font sa signature. « Lost in Paris » est aussi un magnifique hommage à Paris : elle la dessine d’un point de vue intime, de jour, de nuit, avec ses ruelles, ses quartiers, ses immeubles, ses dessins sont habités par de minuscules personnages perdus dans une ville trop grande, mais l’artiste s’inspire aussi de lieux emblématiques, les quais de Seine, quelques parcs et jardins, Le Luxembourg, les Tuileries … pour mettre un peu de vert au blues de l’artiste.

Toutes les oeuvres de l'exposition sont ICI.